COMMUNIQUÉS

Découvrez le groupe de rock nantais Touch et son nouvel album Alkémia

1 février 2016

Un son rock à la fois intense et stylisé
Touch se définit avant tout comme un groupe de rock mais qui laisse s’exprimer les influences variées que chaque membre du groupe a pu apporter… On retrouve ainsi des notes aussi bien pop, que prog, métal ou même funk. Cette alchimie originale et reconnaissable a donné naissance à l’album bien-nommé : Alkémia (littéralement « alchimie » en grec). Alkémia laisse la part belle aux envolées instrumentales (batterie, guitares, basse, clavier…) qui viennent valoriser les paroles aux sujets actuels et sans détours.

Une alchimie des gens et des genres
L’album Alkémia est à l’image du groupe qui existe depuis 1989 : une histoire d’amitiés fidèles qu’écrit le groupe au fil des années. Aujourd’hui, on retrouve Raphaël Bernard à la basse, au chant et aux chœurs ; Christophe Piard aux guitares et chœurs ; Rudy Roberts aux guitares ; Julien Avram dit "Djudje" à la batterie et Pascal Aubert aux claviers. Alors qu’ils ont œuvré ensemble sur Starmania, Rudy Roberts invite son ami Bruno Pelletier (la voix du « Temps des Cathédrales » de Notre-Dame de Paris) à se joindre à eux sur l’album Alkémia. Et l’alchimie fonctionne là-aussi. La touche finale est apportée par Jean-François Moreau pour le mixage, le mastering ainsi que la réalisation de l’album. Un nantais qui a travaillé sur les albums de Rudy Roberts mais aussi pour une autre artiste nantaise renommée, connue sous le nom de Christine and The Queens. Deux titres des Touch se sont même faits remarquer et ont été mixés et masterisés par Beau Hill, producteur américain réputé ayant prêté ses talents à Europe, Eric Clapton, Alice Cooper, ou encore Gary Moore.

Une « Touch » à la nantaise
Le groupe s’est créé à Nantes et continue depuis d’évoluer dans cette ville dont la réputation culturelle n’est plus à faire. C’est donc tout naturellement que Touch a choisi un design en clin d’œil à Nantes et un Nantais célèbre : Jules Verne. L’octopus de la pochette rappelle celle des Machines de l’Ile dans un style « steampunk ».

A la conquête du public et d’un producteur
Touch a choisi de s’autoproduire pour amorcer le lancement de son nouvel opus. Le groupe recherche donc des alliés pour se faire connaître et décrocher une place dans un label musical. Comme à l’image de sa création, il suffit parfois d’une rencontre pour qu’un projet poursuive sa progression. Alkémia est déjà en vente, à commander directement sur le site du groupe : http://touchlesite.com/. L’achat en téléchargement est également disponible sur Amazon, iTunes, Googleplay. La boutique propose également des produits dérivés comme des mugs et des t-shirts aux accents graphiques d’Alkémia.

Contact presse
Christophe Piard : 06.80.36.14.94
Raphaël Bernard : 06.18.95.28.88
touch.legroupe@gmail.com